[:fr]Montier Festival Photo - Concours 2016 - Autres animaux sauvages de pleine nature[:]

Biographie

161_boitier2.jpg -

Emmanuel BOITIER

  France

  http://www.emmari.net

  

Photographe professionnel indépendant, je collabore régulièrement avec de nombreux titres de la presse magazine en France (Terre Sauvage, Alpes magazine, Nat’Images...), mais aussi à l’étranger (Terra, Roots...). Mes images ont été primées à plusieurs reprises dans les concours internationaux. Que ce soit dans les montagnes d’Auvergne, où je réside, sur les hauts plateaux d’Abyssinie, dans les immensités du Varanger, parmi les pics vertigineux du Huangshan ou encore dans les Highlands écossaises, je recherche et apprécie les endroits où la nature, véritablement prégnante, offre un espace infini. Des endroits où l’homme et la nature n’ont d’autres choix que de vivre ensemble et non l’un à côté de l’autre. Des endroits où la nature impose le rythme des vies.

Exposition

 

Du froid, du blanc, de l’espace et du vent, l’ambiance est glaciale sur les monts d’Auvergne. C’est la « zone de combat », en lisière supérieure de la forêt, celle où les arbres, dans leur grande majorité, capitulent. Le lexique écologique, à défaut d’être poétique, est parfaitement descriptif : il révèle la lutte de ces arbres qui s’aventurent en altitude un peu plus loin que les autres. Ils courbent l’échine, plient sous la masse de la neige et du givre. Certains cèdent et tombent, d’autres se contorsionnent pour se protéger au mieux. D’autres encore résistent dans la beauté. La diversité des formes est prodigieuse. Ces sentinelles du silence forcent l’admiration. LES SENTINELLES DU SILENCE rend hommage à ces arbres qui osent aller un peu plus haut que les autres, plus conquérants ou peut-être tout simplement plus curieux, à distance du confort de la forêt. Photographier ces arbres sculptés de neige et de givre n’est aujourd’hui plus seulement un hommage, cela devient aussi un témoignage. En effet, dans les montagnes d’Auvergne, comme dans bon nombre de montagnes d’altitude moyenne, l’hiver s’étiole et la neige disparaît peu à peu. Pouvoir admirer ces vaillantes silhouettes blanches devient un privilège, rare et éphémère.

Livres

Les montagnes célestes du Huang Shan

Les montagnes célestes du Huang Shan

  Auteur : Emmanuel Boitier
⋅⋅⋅⋅
  Éditeur : auto-édition
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly.Update my browser now

×